La fin de l’age de pierre n’a pas eu lieu parce qu’on manquait de pierres

Beaucoup de boulot, les amis, en ce moment, quelques déplacements et je me retrouve à ne plus penser à alimenter suffisamment ce blog. Si je veux qu’il reste la référence mondiale du biogas au Liban écrit en français, il faut que je me reprenne !

Avant de publier quelques commentaires sur le salon européen du biogas de Nantes de la semaine dernière (quel plaisir de se retrouver au milieu de gens qui ne pensent eux aussi « qu’à ça » !) et un papier qui me tient à coeur mais me prend du temps sur la contribution potentielle du biogas à l’ubérisation de l’énergie, je vous laisse méditer sur cette belle phrase, prononcée par Francis Perrin, directeur de la revue « Pétrole et Gaz arabes » sur France Culture le 17 décembre – La fin de l’âge de pierre n’a pas eu lieu parce qu’on manquait de pierres. Il y a des révolutions énergétiques en cours, auxquelles le biogas contribue comme il peut, qui permettront de dépasser l’ère du pétrole, même si on ne manque pas de pétrole.

Un petit clin d’oeil pour terminer aux jeunes élèves du Collège Protestant Français, et à leur très sympathique site sur la méthanisation des bouses de la ferme de Mar Chaaya (à lire sur http://tpeblog.byethost8.com, Gaz Maniacs, c’est pas mal comme nom non plus !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *