Intégration horizontale

En dehors de mes élucubrations sur le biogas et autre compost, je co-anime un cours de stratégie auprès d’un public de jeunes professionnels au CNAM de Beyrouth. Une bouffée d’oxygène hebdomadaire ! L’actu du jour tombe bien, puisqu’elle constituerait un intéressant cas d’étude d’une filière émergente, caractérisée par un début de mouvement d’intégration horizontale. Prenez le cas de SEMARP, donc, professionnel depuis 25 ans du transfert et du traitement des effluents agricoles (ben oui, c’est un métier qui existe). Ce professionnel, bien placé pour analyser les besoins et le potentiel des agriculteurs en matière de traitement des lisiers, devient aujourd’hui fournisseur de composants et de solutions intégrées de méthanisation. Une info un peu froide je le crains pour le commun des lecteurs, mais intéressante pour l’évolution de la filière. Ce type d’intégration me semble plus propice à des solutions adaptées, techniquement fiables et correspondant à de véritables besoins de gestion des déchets que la domination de la filière par des géants de la finance ou de l’énergie, comme la filière solaire en a connu.

A lire sur http://www.miro.fr/uploads/T100%200011%20CP_PLAQUETTE%20MIRO%20METHANISATION_T.pdf par exemple et dans les Echos du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *