Trop bon pour être jeté !

Ca fait longtemps que je le sens, et je le vois maintenant arriver peu à peu. Il va se passer dans le monde du déchet organique ce qui s’est passé dans l’énergie, les transports, l’hotellerie. Les gros méchants opérateurs vont se faire grignoter des parts de marché par de gentilles start up qui vont tout désintermédier, rapprocher les utilisateurs et les consommateurs en passant par dessus la tête de systèmes centralisés inefficace.

J’exagère un peu, mais il y a en puissance de quoi ubériser le secteur. Cela fait un an que je compile un papier là dessus, j’espère bien le publier un jour.

Pour lancer le débat quand même, je voudrais mettre en lumière ce soir une application dont ma fille vient de me parler, too god to go, une app qui lutte contre le gaspillage alimentaire en permettant à tout un chacun de récupérer les invendus des commerçants du jour à prix bradés. Et du coup, au lieu de payer une taxe sur l’enlèvement des déchets, au lieu de composter ou de méthaniser, les restaurateurs font ce qu’il y a de mieux à faire, ils réduisent le gaspillage alimentaire. Un énorme enjeu, la France gaspillant 10 millions de tonnes par an d’aliments. Un tiers de ces déchets sont émis au moment de la consommation.

Prise de conscience, communication… sont indispensables. Une offre adaptée par une start up dynamique, ça peut aider aussi ! Bien vu donc, et révélateur, si ça fonctionne, d’une tendance à désintermédier le marché pour que les déchets des uns deviennent les ressources des autres.

Too Good To Go France – Deviens un héros de l’anti-gaspi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *