Cocotarium

Je pensais avoir tout vu avec le tractopoule du camarade Thierry, installé sur son balcon en plein coeur de Beyrouth (pour les photos, c’est sur le facebook des Badaro Urban Farmers !). Mais avec Cocotarium, on touche au summum du projet circulaire, on dépasse le balcon et on passe au quartier ! Les citoyens donnent leurs ordures aux poupoules, récupèrent des oeufs, le premier projet est installé à Neuville. Décidément, on vit une époque formidable, dans lequel les meilleurs projets sont toujours associés de bons jeux de mots. C’est pour ça que je fonde beaucoup d’espoir avec gazdeshit !

Ce type de projet urbain, très exemplaire, a souvent du mal à décoller, la seule manière de le financer étant un budget « communication » de la municipalité. Le magnifique composteur collectif urbain de Ekovore (https://www.lesekovores.com) est très bien pensé, très « pédagogique », mais il coûte cher et il est impossible de le comparer à d’autres systèmes si on raisonne en euro à la tonne par exemple. C’est un sujet compliqué, et il est à souhaiter que de nouveaux business models émergent pour créer, autour de ces équipements, des animations pédagogiques, citoyennes, qui donnent du sens et créent de la valeur.

A voir sur http://www.cocottarium.fr/cocottarium.html#actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *