Organique… ta mère

Une petite carte postale de la place des Martyrs à Beyrouth, où je viens de passer quelques jours bien intéressants dans le cadre d’une mission d’évaluation d’un dispositif de subvention conditionné à un prêt.

Triplement intéressant donc :

  • Et un, une observation in situ des leviers possibles pour améliorer les financements bancaires et d’institutions de micro finances.
  • Et deux, cette très belle image de la place des Martyrs où, comme en Algérie, la gestion « citoyenne » des déchets, y compris ici des déchets organiques, fait partie intégrante de la révolution.
  • Et trois, les retrouvailles avec les entrepreneurs, citoyens, amis de Beyrouth qui tous espèrent, se battent et vivent une période historique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *