Organique… ta mère

Une petite carte postale de la place des Martyrs à Beyrouth, où je viens de passer quelques jours bien intéressants dans le cadre d’une mission d’évaluation d’un dispositif de subvention conditionné à un prêt.

Triplement intéressant donc :

  • Et un, une observation in situ des leviers possibles pour améliorer les financements bancaires et d’institutions de micro finances.
  • Et deux, cette très belle image de la place des Martyrs où, comme en Algérie, la gestion « citoyenne » des déchets, y compris ici des déchets organiques, fait partie intégrante de la révolution.
  • Et trois, les retrouvailles avec les entrepreneurs, citoyens, amis de Beyrouth qui tous espèrent, se battent et vivent une période historique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.