Le sens de la FEST

Surtout, ce que j’ai découvert c’est une petite communauté qui travaille sur la mobilisation des principes de la « formation en situation de travail » pour l’accompagnement entrepreneurial. C’est très très rafraichissant et ça a le mérite de changer d’optique sur ce métier. On sort de la logique d’outils, de méthodes, de formation en chambre sur le business plan, le business Canvas ou la comptabilité. Utiles certes, mais au fond pas au coeur du métier. L’idée c’est que comme pour un alternant en formation initiale, ou une formation en situation de travail (fest) dans le cadre d’un retour à l’emploi, l’entrepreneur passe par des « situations de gestion » dans lequel il est amené à faire des choix, prendre des postures, mobiliser ses compétences et en développer des nouvelles. Accompagner, c’est à la fois aider l’entrepreneur à reconnaitre ces situations quand elles apparaissent, les préparer et s’en servir comme un levier pour le faire progresser dans son métier de chef d’entreprise. Alterner donc des phases de formations avec des phases d’action ; appuyer entièrement le développement du projet entrepreneurial avec l’acquisition des compétences ; prendre le temps de diagnostics réguliers.

Les couveuses d’entreprises et les coopératives d’activité se sont naturellement emparés de ce concept, très proches de la logique de « droit au test » qu’elles promeuvent. Quelques réseaux d’accompagnement, des plateformes d’Initiative France également. Cela me semble très riche de perspectives ! Appréhender ce métier comme la capacité à observer le parcours de l’entrepreneur, l’aider à mobiliser ce qu’il a en lui et travailler le retour d’expérience de ce qu’il a vécu au fur et à mesure de ce qu’il vit, ce n’est pas très loin des développements du bouquin sur « la revanche des contextes » qui recommandait aux consultants de s’immerger dans leur contexte, de les observer et de mobiliser des outils et recommandations plutôt que d’élaborer un « plan » et de le faire appliquer.

Surtout, c’est la reconnaissance de la spécificité de chaque parcours et de la diversité des réponses à y apporter. Et, donc, du nécessaire ancrage territorial pour apporter une réponse efficace aux multiples enjeux rencontrés par les entrepreneurs de tout poil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *